Qualité de l’eau distribuée sur la commune en 2019

L’eau distribuée en 2019 à Longvilliers a été conforme aux limites de qualité réglementaires fixées pour les paramètres bactériologiques et physico-chimiques analysés, compte tenu des connaissances scientifiques actuelles.

Les fiches de la qualité de l’eau attribuent depuis 2016 un “Indicateur global de qualité”, qui va de A à D.

  A : Eau de bonne qualité

  B : Eau sans risque pour la santé, ayant fait l’objet de non conformités limitées

  C : Eau de qualité insuffisante, ayant pu faire l’objet de limitations de consommation

  D : Eau de mauvaise qualité, ayant pu faire l’objet d’interdictions de consommation.

L’eau distribuée en 2019 sur la totalité de la commune de Longvilliers a un “Indicateur global de qualité” :  A – Eau de bonne qualité.

L’eau distribuée à Longvilliers est d’origine souterraine.

La gestion de l’eau à Longvilliers (sauf hameau du Bouc Étourdi) est assurée par le SYNDICAT DES EAUX D’ABLIS: https://seasy78.fr/fr/

A Bouc Étourdi, le maître d’ouvrage (la mairie de LONGVILLIERS) a délégué tout ou partie de la gestion à SFDE (Arpajon) : https://www.service.eau.veolia.fr/home.html

L’Agence régionale de santé (A.R.S) est chargée du contrôle sanitaire de l’eau potable. Les résultats d’analyses de la qualité de l’eau sont disponibles sur le site Internet de l’Agence régionale de santé (ARS) : www.iledefrance.ars.sante.fr

L’ARS adresse chaque année au maire le rapport annuel sur la qualité de l’eau.

« L’indicateur global de qualité » est affiché en mairie.

 

PRÉVENTION INONDATIONS

Yvelines, le Département
[ PRÉVENTION INONDATIONS ] 🌧
Il n’est pas rare que la Seine sorte de son lit et que les crues aient des conséquences néfastes dans les Yvelines. C’est la raison pour laquelle

L’Institut Paris Région a sorti sa carte interactive. Elle permet d’entrer votre adresse et de vérifier si vous pourriez être inondé ou non. La carte vous donne également le niveau de la Seine en temps réel.

Flash Info : Mesures de restrictions de l’usage de l’eau dans les Yvelines

La situation de l’étiage s’étant dégradée, le Secrétaire Général des Yvelines a décidé de passer les zones Sud-Est et Sud-Ouest en situation de CRISE et de maintenir les zones Seine et Centre en situation de VIGILANCE pour les usages de l’eau.

Les mesures de restriction pour les zones Sud-Est et Sud-Ouest sont rentrées en application.

Le préfet des Yvelines appelle chacun à être économe dans l’usage qu’il fait de l’eau.

LE DÉPARTEMENT DES YVELINES ENTRE EN SITUATION DE VIGILANCE POUR LES USAGES DE L’EAU

💦 Le préfet des Yvelines appelle les particuliers et les professionnels à un usage parcimonieux de l’eau.
Le comité de la gestion de la ressource en eau des Yvelines s’est tenu le 8 juillet 2020, sous la présidence du secrétaire générale la préfecture, Vincent Roberti, pour rappeler le dispositif de gestion de la sécheresse dans le département et dresser un état de la situation.
Les dernières conditions météorologiques ont entraîné la poursuite de la baisse des débits des cours d’eau, notamment sur les petites rivières. Les niveaux de la Rémarde à Saint-Cyr-sous-Dourdan et de La Drouette à Saint-Martin-de-Nigelles sont passés en dessous du seuil de vigilance sécheresse mentionné dans l’arrêté cadre préfectoral n°78-2020-06-15-005 du 15 juin 2020.
Les grandes rivières restent au-dessus de leurs seuils de vigilance mais s’en rapprochent progressivement. Les indicateurs piézométriques sont au-dessus de la normale. Les prévisions météorologiques restent estivales et sèches dans les 10 prochains jours.
En application de l’article 8 de l’arrêté cadre préfectoral, tout franchissement d’un seuil de vigilance pour une ressource entraîne le déclenchement des mesures de vigilance pour l’ensemble du département.
Ainsi, l’ensemble du département des Yvelines est en situation de vigilance. Même si le niveau de vigilance n’impose pas de mesures particulières aux usagers, le préfet des Yvelines appelle chacun à être économe dans l’usage qu’il fait de l’eau.
Si la dégradation de la situation hydrologique devait se poursuivre, un arrêté préfectoral pourrait être pris afin de rendre obligatoires certaines mesures de restriction d’usage de l’eau.
Certains agriculteurs irrigants de la zone centrale du Houdanais et les agriculteurs irrigants situés sur la nappe de Beauce ne sont donc pas soumis à ces dispositions générales. Ils sont soumis à un dispositif spécifique de gestion volumétrique des prélèvements destinés à l’irrigation qui intègre les fluctuations des ressources en eau et disposent ainsi d’un volume d’eau annuel maximum qu’ils gèrent sur l’ensemble de la campagne d’irrigation.

 

En période de fortes chaleurs, suis-je concerné.e par des restrictions d’arrosages de jardins?

En période de fortes chaleurs, suis-je concerné.e par des restrictions d’arrosages de jardins?

 

Ressource précieuse, l’eau peut venir à manquer.

Des périodes de sécheresse peuvent venir d’un manque de pluie, mais aussi d’une utilisation trop intensive ou inadaptée (on prélève trop en été quand la ressource ne peut se renouveler faute de pluies…).

Quand la sécheresse survient, des restrictions d’usage de l’eau peuvent être décidées par les préfets de département.

Consultez le site internet Propluvia (Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire) pour en savoir plus :

http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/propluvia/faces/index.jsp

Le SIAEP devient le SEASY

Nous vous informons que suite à la Loi NOTRe, le SIAEP (Syndicat Intercommunal d’Assainissement d’Eau Potable de la région d’Ablis) qui gère l’eau et l’assainissement de 20 communes, dont Longvilliers, a modifié ses statuts et son appellation.

Ainsi le SIAEP devient le SEASY

https://seasy78.fr/fr/