CIAS – Novembre Décembre 2021

CIAS

> Des ateliers dans le cadre des chartes des familles et des aînés

Malgré la crise sanitaire qui a bousculé repères et habitudes de vie, le Centre Intercommunal d’Action Sociale (CIAS) et ses partenaires restent attentifs et mobilisés pour agir en faveur du lien social.

Dans le cadre des chartes des familles et des aînés, le CIAS, en partenariat avec la MSA et la CAF, lancent 2 actions à destination des familles et des seniors.

À destination des familles

Le CIAS propose des ateliers participatifs aux parents de jeunes enfants qui, face à cette période inédite, souhaitent évoquer leur expérience ou ressentent le besoin d’un accompagnement à la fonction parentale. Ces rencontres seront animées par Élise FOURNIER, consultante en parentalité, membre du réseau Parentalité Créative.

Elles se dérouleront au CIAS (14 rue Gustave Eiffel – 78120 Rambouillet) les :

  • Mardi 16 novembre, de 19h à 21h (accueil à partir de 18h45)
  • Jeudi 9 décembre, de 19h à 21h (accueil à partir de 18h45)

Nombre de places limité, inscription par mail obligatoire.

À destination des seniors

Le CIAS propose également 2 ateliers d’échange et de réflexion sur la période que nous venons de traverser. Ces rencontres seront animées par Florence LEFORESTIER, psychologue clinicienne.

Elles se dérouleront au siège de RT (22 rue Gustave Eiffel – 78120 Rambouillet) les :

  • Jeudi 18 novembre 2021, de 14h à 16h (accueil à partir de 13h45)
  • Jeudi 9 décembre 2021, de 14h à 16h (accueil à partir de 13h45)

Nombre de places limité, inscription obligatoire avant le 16 novembre par mail ou au 01 83 75 06 04

Possibilité de participer à plusieurs ateliers • Pass sanitaire obligatoire

Le café des aidants

L’un des partenaires du CIAS, la plateforme PART’AGE, organise des rencontres animées par des professionnels à destination des personnes qui accompagnent un proche malade, en situation de handicap ou dépendant du fait de l’âge.
Ces temps d’échange et d’information en libre accès ont lieu un vendredi par mois et se déroulent au Mérinos Café de la Bergerie nationale (parc du château de Rambouillet), de 14h30 à 16h.

Les prochaines rencontres auront lieu les :
19 novembre : « Accepter la maladie pour mieux avancer »
17 décembre : « S’y retrouver dans le labyrinthe des dispositifs »
Renseignements : 01 61 08 66 61 / 06 07 11 84 47 ou par mail

La région Ile de France propose aux particuliers une aide à l’achat d’une alarme

La Région apporte une aide forfaitaire de 100 euros aux Franciliens qui installent des alarmes, détecteurs, caméras, etc. pour lutter contre les cambriolages et renforcer leur sécurité.

Pour quel type de projet ?

Sont financés l’achat :

  • D’alarmes,
  • De détecteurs,
  • De capteurs,
  • De caméras,
  • Des écrans de contrôle destinés à protéger l’habitation contre l’intrusion et le vol.

En revanche, ne sont pas financés :

  • La location ou l’abonnement à un système de télésurveillance,
  • Les dépenses de gardiennage.

Qui peut en bénéficier ?

  • Particuliers

Sont éligibles les Franciliens, personnes physiques, ayant leur résidence principale en Île-de-France et propriétaires ou locataires de leur résidence privée.

Seuls les habitats individuels, propriétés d’un particulier, sont concernés par cette aide, étant entendu qu’une seule aide peut être versée par foyer fiscal.

Ne sont donc pas éligibles à ce dispositif les propriétaires institutionnels, les SCI ou encore les propriétaires publics.

Quelle est la nature de l’aide ?

  • Les dépenses engagées doivent être d’un montant minimum de 100 euros TTC.
  • L’aide est forfaitaire d’un montant de 100 euros.
  • Les dépenses de type étude et expertise ne sont pas prises en charge.
  • L’aide est accordée aux Franciliens dont le revenu fiscal de référence est égal ou inférieur à 46.460 euros.

Pour bénéficier de cette aide, vous devez déposer un dossier sur notre plateforme en ligne mesdemarches.iledefrance.fr

Plus d’infos sur https://www.iledefrance.fr/aide-lachat-dune-alarme

Aides régionales attribuées aux particuliers visant à envisager une conversion de sa chaudières au fuel, au bois ou au charbon

Sachez qu’il existe une aide qui permet aux particuliers de choisir un équipement plus écologique et plus économique (énergie solaire, pompe à chaleur, système hybride), contribuant ainsi à la qualité de l’air et à la lutte contre le réchauffement climatique.

Pour quel type de projet ?

Le bénéficiaire doit remplacer ses équipements obsolètes (chaudière / équipement de chauffage individuel utilisable avec du bois ou du charbon datant d’avant 2002 OU chaudière individuelle au fuel sans condition d’âge) par l’un des équipements suivants :

  • Équipement de chauffage et/ou production d’eau chaude sanitaire fonctionnant à l’énergie solaire thermique ; 
  • Pompe à chaleur autre que air/air dont la finalité essentielle est la production de chaleur ou d’eau chaude sanitaire ;
  • Chauffe-eau thermodynamique équipé d’une pompe à chaleur ;
  • Système hybride associant les équipements ci-dessus et l’énergie électrique.

Les autres types d’équipements sont exclus du dispositif.

Qui peut en bénéficier ?

  • Particuliers

Le bénéficiaire doit être propriétaire occupant de la résidence principale concernée, achevée depuis plus de 2 ans et située en Île-de-France.

Quelle est la nature de l’aide ?

Le bénéficiaire pourra bénéficier d’une aide jusqu’à 1000 €.

Les demandes d’aide doivent être déposées sur mesdemarches.iledefrance.fr («Aides à la conversion des chaudières au fuel, au bois ou au charbon») au plus tard dans les 3 mois suivant l’achat de l’équipement.

Plus d’infos sur https://www.iledefrance.fr/conversion-des-chaudieres-au-fuel-au-bois-ou-au-charbon

Application Trash Spotter

AccueilVous voulez agir contre la pollution pour protéger la Nature, pour la santé Humaine ou simplement parce que vous en avez marre de voir les déchets près de chez vous ?

Alors l’application Trash Spotter est faite pour vous.

 Vous voulez faire « votre part » mais vous vous sentez dépassé.e ? Vous avez un moment de libre et souhaitez faire une sortie « utile » ? Vous souhaitez rencontrer d’autres personnes aux alentours qui sont dans la même démarche ?

Vous voulez participer à des opérations de nettoyage organisées mais ne savez pas comment les trouver ?

Vous avez envie de participer « simplement » à répertorier les zones polluées dans le monde ?

Trash Spotter est un « outil de poche » qui permet à chacun.e d’entre nous d’agir concrètement, à la hauteur de nos envies et nos possibilités, seul.e ou en relation avec d’autres.

« Spotter » (« marquer » en anglais) permet de géolocaliser la présence de déchets dans la nature par photo tout simplement et en renseignant quelques informations.

Vous participez ainsi à la collecte de données mondiales, qui permettront aux différents acteurs (locaux, régionaux, nationaux, …) de trouver des solutions en amont.

On peut nettoyer tout de suite ou, peu importe les raisons, laisser tel quel – la Communauté de Nettoyeurs s’en chargera !

RDV sur https://www.trash-spotter.green/ pour en savoir plus et/ou en page 6 du N°88 de l’Écho du Parc (Nov/janv2022)

Faux sites administratifs : une campagne d’information pour effectuer des démarches administratives en toute sécurité

De faux sites administratifs proposent d’effectuer moyennant rémunération, certaines démarches  administratives courantes (demande d’extrait de naissance, d’extrait de casier judiciaire, de changement d’adresse, d’inscription sur les listes électorales…) alors qu’elles sont proposées gratuitement sur les sites officiels de l’administration accessibles depuis le site www.service-public.fr .

Pour les citoyens trompés, c’est un préjudice financier, mais également une intrusion dans la vie privée car l’utilisation de ces sites induit un accès à des données personnelles sensibles.

Un rappel des conseils pratiques :

  • si vous avez une démarche administrative à effectuer, une seule adresse : www.service-public.fr   ;
  • vérifiez l’identité du site avant de donner vos coordonnées bancaires à un professionnel ;
  • ne vous fiez pas toujours aux premiers résultats des moteurs de recherches, ni aux signes officiels type Marianne ou bleu-blanc-rouge ;
  • si vous êtes victime d’une arnaque, signalez-le auprès de la DGCCRF.

Bon à savoir :

Pour éviter toute confusion, vérifier l’adresse Internet (URL) du site : les URL de l’administration française se terminent invariablement par « .gouv.fr » ou « .fr » et jamais par « .gouv.org », « .gouv.com » ou « -gouv.fr » .
Un site en « .fr » ne garantit pas obligatoirement qu’il s’agisse d’un site officiel et la société qui l’exploite peut ne pas être établie en France.

Téléchargez le PDF  : Faux-sites administratifs

Source : Préfecture des Yvelines