OUVERTURE D’UN CENTRE DE VACCINATION – ULIS 2

Bonjour à toutes et à tous,
Dès samedi 26 juin et jusqu’au samedi 4 septembre 2021, le centre de vaccination Pfizer-BioNTech du centre de shopping Ulis 2 ouvre ses portes.
En partenariat avec la Préfecture, le Département de l’Essonne et l’Agence régionale de santé (ARS), ce centre d’une surface de 143m² sera situé à côté de la boutique Sergent Major.
Proposant une vaccination gratuite et sans rendez-vous, ce centre est ouvert à tous
➡ le mercredi de 10 h à 20 h,
➡ le samedi de 10 h à 20 h,
➡le vendredi de 14h à 20h.

 

Concours de la Maison Économe 2021

Ce concours permet de recenser et de faire connaître les bonnes pratiques en matière de logement durable.
Il est renouvelé chaque année depuis 2007 à destination de tous les habitants des Yvelines.

Vous avez rénové votre logement pour qu’il soit économe en énergie ?
Vous avez construit une maison passive ou à énergie positive ?
Votre habitat utilise les énergies renouvelables ?
Vous avez choisi des matériaux bio-sourcés pour les travaux ?

Alors, n’attendez plus, participez au Concours la Maison économe !

Tous les particuliers ayant mené un projet dans les Yvelines peuvent y participer.
     Deux catégories de réalisations sont récompensées :
          – les constructions neuves,
          – les rénovations partielles ou totales.
Chaque lauréat se voit offrir un vélo électrique !
Il y a un lauréat par catégorie et par territoire (nord Yvelines et sud Yvelines), soit au total quatre lauréats. Ils sont désignés par les membres du Jury composé de l’ADEME, le Conseil régional d’Île-de-France, le département des Yvelines, le CAUE 78, la Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, la Communauté urbaine de Grand Paris Seine et Oise, le Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse, la Communauté de communes de la Haute Vallée de Chevreuse,  la CAPEB Grande couronne et Maisons paysannes.

Plus d’info : cliquez ici

Repère Habitat

Connaissez vous Repère Habitat, la plateforme locale de rénovation énergétique du Sud Yvelines?

Pour les habitants des communes yvelinoises du Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse :

La plateforme de la rénovation énergétique RePerE Habitat vous accompagne dans votre démarche de travaux. Un conseiller plateforme vous aidera dans les différentes étapes : préparation, choix des entreprises, aides financières. Vous bénéficierez d’un bilan énergétique simplifié de votre logement. Cet accompagnement est gratuit et indépendant.

RePerE Habitat accompagne gratuitement les particuliers et les copropriétés dans leurs projets de rénovation énergétique,

à travers un parcours personnalisé.

  • bilan énergétique simplifié
  • rendez-vous gratuit avec un conseiller indépendant
  • annuaire des entreprises performantes
  • information sur les financements

        Elle offre un accompagnement complet des démarches de rénovation.

Rendez-vous sur : www.reperehabitat.fr

Source : Parc Naturel Régional de la Haute vallée de Chevreuse

Informations des mesures sanitaires pour le sport à partir du 30 juin 2021.

Notre pays est entré dans une nouvelle et dernière phase de déconfinement depuis le 30 juin 2021. Un certain nombre de restrictions ont été allégées, voire levées dans la plupart des secteurs d’activités, notamment pour le sport.

Parmi les mesures annoncées et que vous pouvez retrouver dans le tableau ci-dessous, la pratique avec contact est désormais à nouveau autorisée pour l’ensemble des pratiquants, mineurs et majeurs, dans le respect des protocoles. Les vestiaires collectifs sont accessibles pour tous les publics.

Cette période, qui sonne la fin du couvre feu, marque également l’ouverture des enceintes sportives à 100% de leur capacité, dans le respect des gestes barrières, avec l’obligation pour les spectateurs de présenter un pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes accueillies.

Les documents ci-dessous sont complémentaires et doivent servir de référence pour mettre à jour les protocoles de chaque acteur sous son entière responsabilité.

Le Ministère chargé des Sports reste à votre écoute pour toute demande de précision nécessaire. Plus d’infos sur https://www.sports.gouv.fr

Participation forfaitaire de la commune pour la carte Imagine R

Une aide forfaitaire pour tous les collégiens et lycéens habitants à Longvilliers. Le conseil municipal de Longvilliers a décidé de maintenir la participation à hauteur de:

  • 190 Euros par an et par collégien, pour l’année scolaire 2021-2022
  • 100 Euros par an et par lycéen, pour l’année scolaire 2021-2022

Pour ce faire, il suffit de nous déposer ou de nous envoyer (par voie électronique)

  • L’attestation de paiement du forfait IMAGINE R pour l’année 2021/2022
  • Un certificat de scolarité pour l’année 2021/2022
  • Un RIB du compte “payeur” du forfait.

Du nouveau dans le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE)  

À compter du 1er juillet 2021, le diagnostic de performance énergétique (DPE) ne sera plus informatif mais opposable. Son contenu et sa méthode de calcul seront également modifiés. Ce document qui indique au futur acquéreur ou locataire une estimation de la consommation énergétique d’un logement et son taux d’émission de gaz à effet de serre, notamment à travers les étiquettes énergie, deviendra plus lisible et plus fiable. Trois arrêtés ont été publiés au Journal officiel le 13 avril 2021 en application de deux décrets parus en décembre 2020.

À compter du 1er juillet 2021, le diagnostic de performance énergétique (DPE) connaîtra plusieurs évolutions :

  • Sa méthode de calcul sera unifiée pour tous les logements, en éliminant la méthode dite « sur facture » : il s’appuiera uniquement sur les caractéristiques physiques du logement comme le bâti, la qualité de l’isolation, le type de fenêtres ou le système de chauffage. Le calcul intégrera également de nouveaux paramètres : consommations énergétiques en matière d’éclairage, de ventilation, nouveaux scénarii météo ou encore phénomènes thermiques plus précis comme l’effet du vent sur les murs extérieurs.
  • Dans le cas d’un logement collectif (notamment en copropriété), il sera possible de ne faire réaliser qu’un seul DPE pour l’immeuble qui profitera à tous ses propriétaires. Néanmoins, un copropriétaire ayant réalisé des travaux dans son logement gardera toujours la possibilité de remplacer ce DPE généré à partir des données collectives par un DPE individuel pour mieux valoriser les travaux entrepris.
  • Le DPE devient opposable, comme les diagnostics relatifs à l’état des installations électriques ou la présence d’amiante ou de plomb. Le propriétaire engage sa responsabilité en le présentant au locataire, ou à l’acheteur. En cas de doute, le locataire ou acheteur peut refaire un diagnostic : si le nouveau DPE n’affiche pas les mêmes résultats que celui présenté par le propriétaire, la personne peut se retourner contre lui et même demander une compensation, voire faire appel à la justice.
  • Sa présentation évoluera pour faire apparaître le montant théorique des factures énergétiques et apporter des informations complémentaires : détail des déperditions thermiques, état de la ventilation et de l’isolation, présence de cheminée à foyer ouvert, indicateur de confort d’été, recommandations de travaux et estimations de coûts pour atteindre une classe énergétique plus performante…
  • Les étiquettes énergie du DPE ne seront plus uniquement exprimées en énergie primaire. Les seuils seront calculés en fonction de deux facteurs : l’énergie primaire mais également les émissions de gaz à effet de serre. Un logement sera donc classé sur l’échelle de classe énergétique (de A à G) sur un « double-seuil ». Sa plus mauvaise performance, en énergie primaire ou en gaz à effet de serre, définira la classe du logement.

Plus d’infos sur https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A14841

Congé de paternité : sa durée passe de 11 à 25 jours à compter du 1er juillet 2021

À compter du 1er juillet  2021, le congé de paternité et d’accueil de l’enfant jusqu’à présent prévu pour une durée de 11 jours calendaires consécutifs est portée à 25 jours fractionnables pour une naissance simple et de 18 à 32 jours en cas de naissances multiples. Il est applicable pour les enfants nés à partir 1er juillet  2021 ou nés avant mais dont la naissance était supposée intervenir à partir de cette date. Le congé doit être pris dans un délai de 6 mois suivant la naissance de l’enfant. Un décret paru au Journal officiel le 12 mai 2021 précise ses modalités.

Quelle est la durée du congé ?

La durée du congé de paternité et d’accueil de l’enfant diffère selon qu’il s’agit d’une naissance simple ou naissances multiples.

En cas de naissance d’un enfant, la durée du congé est fixée à 25  jours calendaires, décomposée en 2 périodes :

  • période obligatoire de 4 jours calendaires prise immédiatement après le congé de naissance ;
  • et une autre de 21 jours calendaires.

En cas de naissances multiples, la durée du congé est fixé à 32 jours calendaires, décomposée en 2 périodes :

  • période obligatoire de 4 jours calendaires prise immédiatement après le congé de naissance ;
  • et une autre de 28 jours calendaires.

La période de congé de 21 ou 28 jours peut être fractionnée en 2 périodes d’une durée minimale de 5 jours chacune.

Le salarié qui souhaite en bénéficier doit avertir son employeur au moins 1 mois avant la date de début du congé.

  A savoir : La durée du congé obligatoire de paternité s’ajoute, le cas échéant au congé de naissance de 3 jours. En cas d’hospitalisation immédiate de l’enfant après sa naissance, la période obligatoire d’au moins 4 jours à prendre immédiatement après le congé de naissance est prolongée pendant toute la période d’hospitalisation, dans la limite de 30 jours calendaires consécutifs.

Source : Service Public

COVID19 : mesures de contrôle aux frontières

Cet été, vous avez décidé de partir en vacances à l’étranger aussi pour faire face au virus et limiter l’introduction de ses variants, des mesures de contrôle aux frontières sont temporairement nécessaires, à l’entrée comme à la sortie.

Ainsi à chaque passage, le voyageur doit se conformer à trois réglementations différentes qui se cumulent :

  • Le régime de circulation : il définit les motifs dérogatoires de déplacement permettant d’accéder au territoire dans le contexte de la fermeture actuelle des frontières. Ces motifs dérogatoires sont aujourd’hui strictement limités aux seuls motifs impérieux ;
  • Les mesures de contrôle sanitaire : tests préalables et/ou à l’arrivée, absence de symptômes, absence de statut de cas contact, période d’isolement de sept jours (septaine), etc.
  • Les règles habituelles régissant le droit au séjour : tous les voyageurs étrangers doivent présenter à la frontière un passeport en cours de validité accompagné des documents requis selon leur projet de séjour (en cas de court séjour (moins de 90 jours) : justificatifs de ressources et d’hébergement et visa de court séjour si leur nationalité y est soumise ; en cas de projet d’installation en France : visa de long séjour ; en cas de résidence en France : titre de séjour)

La nature de ces mesures pour un voyageur donné dépend concrètement de plusieurs critères :

  • Le voyage se fait en entrée ou en sortie du territoire métropolitain ;
  • État de provenance ou de destination : France ou autre État de l’espace européen, autres États tiers dont le Royaume-Uni ;
  • Nationalité ou pays de résidence du voyageur ;
  • Âge du voyageur (plus ou moins de 11 ans).

Vous trouverez ci-dessous les règles qui vous concernent classées en fonction de votre lieu de destination ou de provenance.

A compter du 9 juin, les flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers sont rouverts selon des modalités qui varient en fonction de la situation sanitaire des pays tiers et de la vaccination des voyageurs.

Une classification des pays a ainsi été définie sur la base des indicateurs sanitaires. Les listes des pays sont susceptibles d’être adaptées selon les évolutions de leur situation épidémique.

La classification des pays est la suivante :

Pays « verts » : pays dans lesquels aucune circulation active du virus n’est observée et aucun variant préoccupant n’est recensé. Il s’agit des pays de l’espace européen, auxquels s’ajoutent l’Australie, le Canada, la Corée du Sud, les États-Unis, Israël, le Japon, le Liban, la Nouvelle-Zélande et Singapour.

Pays « orange » : pays dans lesquels on observe une circulation active du virus dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants. Il s’agit de tous les pays n’étant pas inclus dans les listes des pays « verts » et « rouges », par exemple le Royaume-Uni.

Pays « rouges » : pays dans lesquels une circulation active du virus est observée avec une présence de variants préoccupants. Il s’agit des pays suivants : Afghanistan, Afrique du Sud, Argentine, Bahreïn, Bangladesh, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Costa-Rica, Inde, Maldives, Népal, Pakistan, Paraguay, Sri Lanka, Suriname et Uruguay.

Pour en savoir plus et télécharger l’attestation de voyage: RDV sur https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/Infos-pratiques/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage

Des règles spécifiques s’appliquent pour les transporteurs routiers, retrouvez les informations sur :

https://www.interieur.gouv.fr/fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Deplacement-des-transporteurs-routiers-internationaux

Source : Ministère de l’intérieur

Levée de l’obligation générale du port du masque en extérieur

Cette évolution positive de la situation sanitaire mène à l’adaptation de certaines mesures restrictives :

  • fin du port du masque en extérieur sauf exceptions (regroupements, files d’attente, marchés, stades…). Les arrêtés préfectoraux sur le port du masque seront modifiés dès le jeudi 17 juin. Le port du masque dans les milieux clos reste obligatoire (entreprises, magasins, transports…) ;

Arrêté Préfectoral port masque_17062021

  • levée du couvre-feu à 23h00 dès le dimanche 20 juin ;
  • les jauges pour l’accueil du public sont maintenues jusqu’au 30 juin. Les précisions quant aux nouvelles règles à compter du 1er juillet seront annoncées la semaine prochaine.

En revanche :

  • le protocole sanitaire mis en place pour la Fête de la musique est maintenu, les concerts spontanés restent interdits pour éviter les regroupements sur la voie publique ;
  • augmentation du criblage et séquençage pour le variant indien de la maladie ;
  • contrôle aux frontières renforcé dans les aéroports.

Plus d’infos sur https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Vigilance : les risques d’ingestion de billes aimantées par de jeunes enfants

Les autorités sanitaires alertent les parents et les personnes ayant la garde de jeunes enfants sur les risques d’ingestion de billes aimantées!

Ces accidents peuvent entraîner des complications très graves.Deux cas graves d’ingestion accidentelle de billes aimantées de 3 à 5 mm ont été signalés dernièrement; ils concernent des enfants de 3 ans ou moins. Les billes aimantées incriminées provenaient d’objets «anti-stress» destinés aux adultes. De plus, selon les données dont disposent les autorités sanitaires,des billes aimantées entrant dans la composition de certains jeux de construction peuvent également être ingérées accidentellement parles jeunes enfants.

Plus d’infos en pièce jointe : cp-dgccrf-billes-aimantees-11juin2021

L’attention des parents et des personnes ayant la garde d’enfants est néanmoins appelée sur le fait que les objets anti-stress destinés aux adultes, les jeux de construction destinés aux personnes de plus de 14 ans et les jouets magnétiques destinés aux enfants plus âgés (de 3 à 14 ans), peuvent se révéler très dangereux pour les enfants les plus jeunes,s’ils sont laissés à leur portée et qu’ils en détournent par mégarde l’usage.

Source : Anses/DGCCRF/Santé Publique France

En pratique :
Pour trouver le Centre antipoison le plus proche : http://www.centres-antipoison.net/

Encas d’urgence, appeler le 15 ou le 112.